bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

MAX SAVOYE

MAX SAVOYE

Architecte

Pourquoi le bois ?

J'ai choisi le bois parce que mes racines se trouvent au milieu des sapins pectinés de l'Aude, que j'aime son contact et sa patine. Parce que j'aime la mécanique et que le bois s'usine, s'assemble à partir d'éléments simples qui permettent une grande liberté de création. Parce qu'il permet de réaliser des bâtiments confortables et des ambiances chaleureuses. Parce qu'il est écologique, économe en matière première et raccourcit les délais de chantier.

Max Savoye Architecte

34, rue Valade

31000 TOULOUSE et 11340 COMUS

Tél : 05 62 27 08 73

Email : max.savoye@architectes.org

Site : max-savoye.archi


Atelier de menuiserie S.A.M.A.
MAZERES


Nature :
Construction

Date de livraison :
2006

Type de construction :
Bâtiment d'entreprise

Ville/Département :
MAZERES, ARIEGE


Le bâtiment comprend un atelier de fabrication, un stock et une zone de bureaux.
Le process imposait, en plan, l'imbrication de l'atelier et du stock, tous deux en forme de L. Le parti architectural s'appuie sur cette imbrication, soulignée par les différences de hauteur de ces 2 éléments, pour définir la volumétrie.
L'ossature bois est composée principalement de 2 types de panneaux de hauteurs différentes, contreventés par un panneau triply et isolés en laine minérale de 80 mm. Un habillage intérieur est réalisé en triply, en panneau entier jusqu'à l'allège des bandeaux translucides, en lames espacées formant un piège à son au dessus des allèges. Les panneaux de 250 cm de largeur supportent à leur jonction les pannes lamellé-collé. Le principe de charpente permet de réaliser l'ensemble de la couverture avec 2 types de pannes, un par pan de toiture. Au niveau de la jonction entre stock et atelier la différence de hauteur entre pannes permet de poser une verrière en toiture qui assure l'éclairement du centre de l'atelier. La couverture est réalisée par une membrane pvc isolée par une laine minérale de 120 mm posée sur un panneau de contreventement osb.
En bardage, le mélèze a été retenu pour sa classe de durabilité III qui permet à la fois de conserver un aspect naturel valorisant pour l'image de l'activité et d'éviter un entretien régulier incompatible avec l'usage du bâtiment. L'intégration de larges bandeaux translucides en polycarbonate renforce l'horizontalité créée par les auvents et leurs ombres portées sur les façades.
Les bureaux sont venus se greffer devant le bâtiment de production en façade sud, face aux Pyrénées, protégés du soleil par les lames les plus fines du bardage, conservées au niveau des ouvertures.





suggérer un décideur