bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

ELSA LIVERANI

ELSA LIVERANI

Architecte

Pourquoi le bois ?

J'ai choisi le bois dans mes constructions par évidence et pour plusieurs raisons :

Le bois est pour moi, et sans aucun doute, un matériau qui répond, tout à la fois, à des préoccupations environnementales, esthétiques, de souplesse et de qualité de mise en œuvre, de recherches et de développement économique local.

C'est un matériau noble et une ressource naturelle. Il permet de réaliser des enveloppes très performantes et offre une variété de modes constructifs qui peut répondre à des contraintes multiples (délais courts, surélévation complexe, grande portée, performance énergétique ambitieuse,...) et d'envisager une déconstruction sans impact sur notre environnement.

Construire en bois peut être un support « levier » de développement de la filière locale : lorsque je construis en bois, je cherche à choisir une essence indigène, avec des arbres issus, sciés, séchés dans ma région.

Et puis quel plaisir de partager cette sensibilité avec les charpentiers et les menuisiers, ils sont précis et aiment la matière qu'ils travaillent. Les chantiers sont propres, sentent bon et généralement la finalité est toujours très chaleureuse et de grande qualité.

STUDIO A&P

54/56 rue Guillaume Werniers

59000 LILLE

Tél : 06 75 03 34 75

Email : elsaliverani@yahoo.fr

Site : www.architectes.org/portfolios/studio-a-p-elsa-liverani-architecte-dplg/portfolio?


MAISON 100% BOIS
Blaringhem


Nature :
Construction

Date de livraison :
2010

Type de construction :
Logement individuel

Ville/Département :
Blaringhem, Nord


Une maison 100% bois, ouverte et économe.

Sur la commune de Blaringhem (59), une maison et son atelier (90 + 30 m²) construits et chauffés au bois, réinterprètent l'architecture des chaumières des Flandres. Cette construction repose sur des pilotis et dialogue avec un terrain d'exception, isolé et boisé.
L'architecture de la maison repose sur la simplicité des volumes, la noblesse des matériaux et la recherche de liens étroits avec la nature immédiate. La maison est une nef qui s'étire du nord au sud, articulée autour d'un espace « technique » qui sépare la partie habitation au sud de la partie atelier au nord. Cela donne des volumes intérieurs à la fois simples, lumineux et donnant le sentiment de vivre au cœur des arbres. Une large terrasse «à vivre» à hauteur de branches surplombant le site accentue encore cette sensation.
La vêture de bois assure la greffe de la maison dans son environnement : le bois gris et la matière en «écailles» des bardeaux fendus rappellent les vibrations de l'écorce des arbres qui l'entourent. C'est aussi une image contrastée et contemporaine qu'offre cette maison par sa forme épurée, et ses matières de bois et de verre. Le mur rideau du pignon sud permet de créer un effet de «membrane» légère qui efface encore les frontières entre extérieur et intérieur.
Dans ce projet, le bois se décline du sol au faîtage. A mon sens, le bois était la seule réponse possible à la problématique THQE, à laquelle je suis attachée, tout en garantissant l'inscription de cette construction dans ce site boisé très rare pour la région !

C'est donc une maison tout en bois qui respecte les préceptes du bio-climatisme. Elle capte les ressources énergétiques naturelles du site en s'ouvrant au maximum au sud et à l'ouest pour maximiser les apports solaires passifs en hiver, et par opposition elle offre des façades est et nord plus fermées. A l'image des maisons nordiques, un sas d'entrée isole les zones de vie, et les fonctions techniques, implantées au nord (atelier, buanderie, cellier). Bien entendu, une enveloppe performante vient compléter le dispositif pour créer in fine une maison qui s'abstrait de solutions techniques compliquées et concilie protection climatique et ouverture vers un paysage d'exception.
L'ensemble des matériaux utilisés pour cette réalisation ont été choisi et mis en œuvre de manière à limiter au maximum l'impact de la maison sur son environnement. Le système même des pilotis permet d'imaginer une déconstruction totale sans laisser de traces. C'est pourquoi nous n'avons ni béton, ni plâtre mais essentiellement du bois que l'on retrouve aussi en parement intérieur.





suggérer un décideur