bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

AURELIEN  LEPOUTRE

AURELIEN LEPOUTRE

Architecte

Pourquoi le bois ?

Pour ses vertus :
- Qualités environnementales
- Qualités d'ambiances
- Chantiers rapides et propres
- Entreprises qualifiées et performantes

DLW Architectes

23 Bd de Chantenay

44100 NANTES

Tél : 02 40 69 00 65

Email : contact@dlw-architectes.fr

Site : www.dlw-architectes.fr


Parc d'exploitation du Service Gestion des Déchets de la Carenne
Saint-Nazaire


Nature :
Construction

Date de livraison :
2010

Type de construction :
Bâtiment public

Ville/Département :
Saint-Nazaire, Loire-Atlantique


Le projet s'implante en lisière du Parc Régional de Brière, dans la ZAC de Brais sur un terrain de 11 668 m², présentant une pente moyenne de 2.5%, situé sur une parcelle d'environ 5.5 hectares, propriété de la CARENE, aménagée pour regrouper les activités liées au traitement des déchets de l'agglomération Nazairienne.

Dans ce contexte notre proposition cherche à répondre à l'échelle du grand paysage en regroupant dans une géométrie claire les parties bâties le long de la limite ouest du terrain et le parc de stationnement dans la partie est.

Le projet se développe de manière douce dans la pente du terrain naturel. En partie haute, le bâtiment des locaux sociaux et administratifs se prolonge par un vaste auvent de stockage couvert séparé par une cour de stockage extérieure d'un bâtiment de stockage fermé en partie basse du terrain. Une ligne horizontale rassemble les différents éléments programmatiques. Cette ligne formée par un relevé en béton de 30 cm à l'entrée du bâtiment principal devient, dans la pente, mur de soubassement puis mur d'enceinte de la cour de stockage extérieure.

Le bâtiment fait appel aux techniques de préfabrication et se caractérise par son ossature en bois et son enveloppe légère et transparente, posée sur un socle massif en béton préfabriqué.

Une première enveloppe interclimatique non chauffée est composée d'une peau revêtue de plaques d'éclairement ondulées en polycarbonate simple peau, fixées sur des lisses horizontales en bois massif, ainsi que des châssis vitrés coulissants en partie basse.

A la manière d'une serre, cette enveloppe a pour fonction de capter les apports solaires en hiver et de s'ouvrir en été pour offrir un espace tempéré et abrité.

Cet espace tampon abrite les locaux administratifs et sociaux conçus comme des boîtes compactes en ossature bois bien isolées et chauffées. Les surfaces interstitielles entre les boîtes créent de larges et agréables circulations à la mesure des flux des agents lors des périodes d'embauche et de retour de tournées, des parcours intérieurs multiples, des lieux de convergence, d'échanges et de convivialité.

L'ossature expressive et visible de la charpente bois, l'agencement des boîtes glissées dans l'espace tampon, l'utilisation de matériaux bruts (béton et bois principalement), et l'ampleur du volume confèrent au bâtiment son identité.

L'image du bâtiment reflète également le dispositif de captation des eaux de toitures nécessaire au nettoyage quotidien des 25 camions bennes à ordures ménagères. La couverture se plie dans sa longueur comme une feuille de papier le long d'une noue centrale en pente de 1.5%. Un réceptacle constitué d'une citerne aérienne cylindrique en acier massif de 45 m3 recueille les eaux de pluie au point bas de la noue. Une deuxième citerne de 18 m3 située dans le bâtiment de stockage fermé mise en réseau avec la première selon le principe des vases communicants alimente gravitairement la station de lavage.





suggérer un décideur