bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

GREGORY HESLOT

GREGORY HESLOT

Bailleur Social

Pourquoi le bois ?

J'ai choisi le bois pour 3 raisons + 1 !
La 1ère, c'est que le bois nous intéresse beaucoup en tant que procédé constructif. Il permet de travailler en atelier au millimètre près. L'enjeu, c'est de réussir des enveloppes étanches et cela nécessite une qualité d'exécution irréprochable que le bois apporte grâce à une maîtrise de la conception pré-industrialisée.
La 2ème raison est économique. Avec le bois, nous sommes dans la logique de valorisation d'une filière économique locale, permettant l'utilisation d'un matériau encore sous-exploité en France, et de plus en Bretagne nous avons privilégié à la fois l'origine locale et la transformation locale du bois en travaillant avec des entreprises de la région.
La 3ème raison est écologique. Cette raison s'impose. Le bois c'est le choix d'un matériau écologique, renouvelable, avec un bilan carbone doublement intéressant : d'abord parce que le bois capture le carbone au cours de sa croissance, ensuite parce que nous n'utilisons pas de béton qui est énergivore.
Et enfin, la dernière raison, c'est le confort des gens. Je ne sais pas à quoi c'est dû mais il y a ce je ne sais quoi qui fait que les gens se sentent mieux et qu'ils sont vraiment fiers de leur logement.

Val Touraine Habitat

7 rue de la Milletière

37000 TOURS

Tél : 02 47 87 15 02

Email : gregory.heslot@valtourainehabitat.fr


25 logements sociaux BBC bois
Séné


Nature :
Construction

Date de livraison :
2012

Type de construction :
Logement collectif

Ville/Département :
Séné, Morbihan


Vingt et un logements locatifs et quatre maisons individuelles en location-accession ont été réalisés sur la commune de Séné.
Les deux petits immeubles sont faits de huit T2, huit T3 et cinq T4 sur deux étages. Ils sont pratiquement 100% bois: murs extérieurs, murs porteurs intérieurs, planchers, bardages de recouvrement des pignons et façades. Les seules parties en béton sont les dalles de sol. Et les essences sont locales: pin douglas pour les maisons, épicéa de sidka pour les immeubles et pin maritime traité à chaud pour le rendre imputrescible.

C'est une première pour un bailleur social en Bretagne. Ces constructions sont au standard BBC (bâtiment basse consommation). L'isolation a été réalisée dans l'épaisseur du mur à partir de ouate de cellulose insufflée, un produit «made in Breizh» puisque réalisé à Morlaix (29) à partir de journaux usagers. Un mur en bois est laissé apparent dans chaque logement. En revanche, les cloisons sont en plaques de plâtres classiques. Un traitement à l'huile a été appliqué sur les bardages extérieurs pour éviter le grisonnement du bois. Une attention particulière a été portée à l'acoustique. Une étude a été commandée par l'entreprise mandataire à un acousticien. Résultat : Les liaisons entre les éléments de structure sont désolidarisées et des amortisseurs souples permettent d'éviter la propagation des bruits.

Dans un budget maîtrisé, égal à celui d'une construction traditionnelle, l'avantage du choix du bois réside dans la rapidité de gestion du chantier. Le montage du premier collectif n'a pris que trois semaines. Tous les éléments sont, en effet, réalisés avec précision en atelier.





suggérer un décideur