bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

GREGOIRE HEBERT

GREGOIRE HEBERT

Bureau d’études techniques

Pourquoi le bois ?

Le bois est un matériau vivant. Il fait appel à une culture de la construction, par assemblages conventionnés, à l'origine à partir des bois à pied d'oeuvre. Aujourd'hui, il rejoint l'exigence de qualité des enveloppes des bâtiments et chantiers raisonnés.
Les savoir-faire des charpentiers doivent être valorisés et déclinés dans nos constructions. Cette culture doit rencontrer l'optimisation de chantier et l'économie du projet. La réflexion peut alors nous mener à des découvertes en matière d"intégration des différents corps d'état autour du système constructif. La préfabrication et la précision d'assemblage doivent nous rappeler que le bâti se pense. Et, il nous faut conserver à l'esprit que la construction prend place dans un site.
Nous recherchons à créer un échange fructueux, efficace, entre conception et construction. Le chantier se déplace vers l'atelier. Les études apprennent de la culture ouvrière. Le bois a une capacité d'adaptation aux configurations et contraintes. Les autres matériaux doivent apprendre de la filière bois dans une bonne mixité.

MODUO

40 rue de l'Harmonie

59262 SAINGHIN EN MELANTOIS

Tél : 03 28 76 14 00

Email : gregoire.hebert@moduo.fr

Site : www.moduo.fr


HÔTEL
Lille


Nature :
Rénovation

Date de livraison :
2010

Type de construction :
Bâtiment d'entreprise

Ville/Département :
Lille, Nord


A contrario de la préfabrication, le bois permet également la souplesse et l'adaptation au site. La réhabilitation de cet immeuble en fond de cour et du commerce sur la rue dans le quartier ancien de la gare de Lille avait pour objectif de créer un nouveau concept hôtelier offrant un service sur mesure à une clientèle de marque. Les Appart'Hôtel, de 30 à 40 m², se développent en R+4 à raison d'un par niveau. La difficulté du projet fut l'accessibilité et l'adaptation à un immeuble ancien. Il fut donc décidé de reconstruire l'immeuble en fond de cour en structure légère en bois. L'ensemble développe 335 m² SHON. Le bastaing fut le plus petit dénominateur commun. La manutention de l'ensemble des éléments fut réalisée manuellement par la baie libre, de 2,5 m par 2,50 m de hauteur, en front à rue de l'immeuble. Tous les assemblages ont été faits sur site entre les murs mitoyens existants. Nous avons cherché à réduire les épaisseurs de planchers pour permettre de réaliser les 5 niveaux dans le volume du bâtiment existant. Cela a été possible grâce au système constructif du plancher bois massif. Il assure une rigidité des planchers sans commune mesure et en l'absence de retombée de poutre sur la portée de 5 m. Les planchers sont portés par un ensemble d'ossature bois qui se greffe dans les maçonneries des pignons existants. La simple lasure en sous face laisse apparaître le mode constructif et caractérise l'ambiance du studio pour se sentir bien chez soi. Cette technique mérite d'être développée.





suggérer un décideur