bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

PIERRE-LOUIS FOSSARD

PIERRE-LOUIS FOSSARD

Architecte

Pourquoi le bois ?

La construction bois permet :
- Une très bonne performance thermique de l'enveloppe..
- Un faible entretien et un remplacement aisé des parements extérieurs (bardage bois, panneaux de fibres bois-ciment, stratifié massif).
- Une préfabrication en atelier offrant une grande précision d'exécution, un chantier propre et léger, sans grues fixes et avec peu de déchets sur site.
- Une interface claire avec les autres corps d'états (gros œuvre, menuiseries extérieures bois, cloisons et doublages notamment), et un travail précis sur les détails de mise en œuvre.
- L'exploitation d'une grande diversité de procédés techniques (Murs ossaturés isolés, caissons de toiture isolés, panneaux de bois massif contrecollés, portiques lamellé-collé, etc).
- Une contribution à la qualité environnementale du bâti, par l'utilisation d'une ressource naturelle et renouvelable, par la possibilité de limiter les traitements chimiques des bois, et par une technique constructive permettant un démontage aisé.
- Une qualification sans surenchère des espaces intérieurs.

FOSSARD Pierre Louis Architecte DPLG

18 rue des Petites Ecuries

75010 PARIS

Tél : 01 40 22 09 10

Email : archifos@wanadoo.fr


Ecole Maternelle 10 classes et restauration scolaire
Vigneux-sur-Seine


Nature :
Construction

Date de livraison :
2012

Type de construction :
Bâtiment public

Ville/Département :
Vigneux-sur-Seine , Essonne


Enjeux du site et du programme :

Le projet s'insère dans un contexte de pavillons et de petits collectifs récents, en limite sud de la Ville. Il est situé à moins de cent mètres d'une voie de liaison intercommunale (avenue de la Tourelle), supportant un trafic assez important.
La parcelle de 10 000m² est sans géométrie affirmée. Elle s'appuie sur une longue limite sud et est cernée de voies sur ses trois côtés.

Parti architectural, urbain et paysager :

Une implantation en simple rez-de-chaussée est retenue pour occuper et structurer l'ensemble de la parcelle et proposer partout un lien direct vers des espaces extérieurs de plain-pied, propice aux activités en extérieur.
Le volume bâti est structuré par des circulations surélevées, formant shed et apportant largement de la lumière naturelle à l'intérieur des locaux.
Le bâtiment se développe en strates successives, parallèlement aux façades sud et nord : La majorité des classes est implantée au sud, pour profiter et maîtriser les apports solaires. L'implantation sur le terrain rend possible la réalisation future de deux extensions côté est et ouest de la circulation sud, et du centre de loisir au nord du parvis d'entrée.
Les espaces extérieurs prolongent et accompagnent cette organisation en strates de l'Ecole.
Le volume bâti regroupe les locaux scolaires et les locaux partagés dans un ensemble compact, s'organisant autour d'un patio central.

Fonctionnement et qualité d'usage :

Le parvis d'entrée propose une transition entre espace public et scolaire et offre un lieu d'attente et de rencontre. Il est bordé des deux préaux.
Le hall bénéficie d'apport de lumières multiples au nord et au sud, s'ouvre sur le patio central, donne accès aux deux préaux et cours, et se prolonge par les circulations générales. Celles-ci bénéficient d'apport de lumière naturelle en imposte et sont scandées par des lames verticales de contreplaqué de bouleau, guidant la lumière naturelle et participant au traitement acoustique (écrans brise-sons).

Approche environnementale :

Le projet a été conduit dans le cadre d'une démarche HQE (sans certification), répondant à 13 des 14 cibles, et dont les traits principaux sont :
- Implantation bioclimatique et passive, privilégiant l'implantation sud pour les locaux principaux.
- Insertion urbaine et paysagère du bâtiment.
- Structure bois, façades bois, menuiseries bois (avec vitrages à faible émissivité), participant à une bonne performance thermique de l'enveloppe par la limitation des ponts thermiques et la performance de l'isolation.
- Multiples apports de lumière naturelle, limitant les consommations et qualifiant les espaces.
- Intégration des équipements et cheminements techniques, dans une attention conjointe à la maintenance et à la qualification des espaces.
- Régulation des rejets d'eaux pluviales, par les toitures végétalisées et le bassin d'infiltration.
- Qualité sanitaire des espaces, par la mise en œuvre de matériaux non polluants (linoléum, carrelage, bois, peinture sans COV).

FOSSARD Pierre-Louis, architecte mandataire & MAU Bettina, architecte co-traitante





suggérer un décideur