bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

GÉRARD DE VALLÉE

GÉRARD DE VALLÉE

Architecte

Pourquoi le bois ?

L'architecture s'exprime avec des matériaux, le bois est l'un des plus prestigieux, il est utilisé aujourd'hui aussi bien pour des ouvrages ordinaires, des maisons et des immeubles, qui sont les plus nombreux, que pour les ouvrages à caractère exceptionnel que sont les équipements publics.
Dans le panorama contemporain, marqué par l'écartèlement inconciliable entre pléthore de constructions laides qui défigurent villes et paysages et le caractère unique d'œuvres « sophistiquées » en vogue, se fait de plus en plus rare l'idée que l'architecture puisse améliorer la qualité de l'environnement, c'est pourtant possible. Des exemples en France et en Europe en font la démonstration, je pense à la région du Vorarlberg en Autriche, lieu emblématique où une pratique d'excellence s'exerce de longue date et où la construction bois est à l'honneur. Le manque de respect pour notre cadre de vie n'est pas une fatalité.
Le retour du bois, qui le plus souvent avait quitté nos paysages depuis longtemps (à l'exception de certaines régions), apporte un nouveau souffle, car c'est un matériau renouvelable, peu exigent en énergie pour sa production et qui grâce au processus de photosynthèse absorbe le CO2, ses qualités thermiques permettent des murs moins épais. Une production forestière utilisable est de plus en plus disponible localement en France.
Matériau essentiel pour l'architecte, tant pour l'extérieur que pour l'intérieur des bâtiments, il peut s'associer harmonieusement à la pierre, le béton, la brique, l'acier, l'aluminium... Le bois s'inscrit de manière évidente dans les campagnes, villages et hameaux ou l'accord avec la pierre se fait naturellement, ce qui est loin d'être le cas des maisons construites en parpaing enduit.
Les villes ont besoin de se renouveler et d'assurer leur valorisation dans le respect de leur histoire, pour les extensions ou surélévations ponctuelles de constructions existantes, mais aussi pour les opérations de renouvellement ou d'extension urbaine. Pour ces projets urbains de type Eco quartiers ou autres, le cadre offert aux habitants doit permettre de bénéficier d'un contexte commercial et culturel valorisant et de vivre le quotidien selon des modalités de voisinage conçues avec intelligence. Le bois, considéré comme chaleureux, est le bienvenu pour s'inscrire dans ces opérations, pour les surélévations, il a la vertu d'être léger.

Architecture Gérard de Vallée

Les Tertres

61210 NEUVY AU HOULME

Email : auagdv@gmail.com


Maison
Ménil Gondouin


Nature :
Construction

Date de livraison :
2013

Type de construction :
Logement individuel

Ville/Département :
Ménil Gondouin , Orne


Nous sommes en Normandie aux confins de la Suisse Normande, la maison est implantée dans un hameau au paysage bocager, délimité par des haies de chênes, hêtres, charmes, qui accompagnent des chemins creux bordés de blocs de granit. Conçue pour être économique, à ossature bois, la surface habitable de cette construction est de 105 m2, avec un garage accolé.
La volumétrie a été harmonisée avec l'esprit du lieu, c'est-à-dire avec les constructions existantes, construites en granit ou bardées de bois. La volumétrie est simple avec une toiture à pente de 35° en bac acier de couleur ardoise. Elle est conçue pour être associée en hameau avec d'autres modèles de dimensions et de formes différentes.
Sur 2 niveaux, la maison est ouverte au Sud, à l'Est et à l'Ouest autour d'un escalier central, le garage avec coin atelier est adossé en façade nord et couplé avec les pièces techniques et humides. Portes et baies vitrées en aluminium et bois sont positionnées au plus près des façades. Les murs sont isolés en ouate de cellulose soufflée et laine de bois ; la maison est équipée d'un poêle à bois. En rez-de-chaussée, elle est étudiée pour accueillir le cas échéant une PMR et une pièce supplémentaire est envisagée en extension Est. L'auvent d'entrée et les brises soleil en façade Sud, sont réalisés en aluminium teinté dans la masse, de couleur ardoise, comme les menuiseries. Le client convaincu de la nécessité de maintien du caractère des lieux ainsi que de la protection de la biodiversité a renforcé la végétation aux abords immédiats du hameau : verger, potager, plantations d'essences compatibles avec le bocage, ainsi que des alternatives à la prairie dont des graminées et des couvre-sol ondoyants aux beaux effets saisonniers.





suggérer un décideur