bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

PATRICE DE RENDINGER

PATRICE DE RENDINGER

Architecte

Pourquoi le bois ?

C'est le produit le plus écologique pour la construction. Non seulement il est renouvelable, mais il FAUT l'exploiter et le replanter. C'est un des meilleurs outils pour gérer les ponts thermiques. C'est un isolant de qualité (lui et ses dérivés comme la cellulose) dont la capacité thermique est très supérieure à celle des isolants minéraux. C'est un produit qui vieillit bien s'il est correctement mis en oeuvre. C'est un produit fractionné dans sa mise en oeuvre, donc résistant mieux aux chocs climatiques. Il n'y a pas de fissurations du fait du jeu entre éléments. À ce jour, j'ai zéro sinistres bois. J'ai tendance, aujourd'hui, à m'orienter vers des procédés plus massifs (MHM ou KLH) pour améliorer l'inertie.
26 ans d'enseignement auprès de Christian Maintrot, un des meilleurs spécialistes chercheurs du bois, m'ont convaincu de la pertinence d'un de ses adages :« le béton est tellement fragile qu'il vaut souvent mieux le protéger avec du bois »

ZRZ ARCHITECTURE

1, rue des JACOBINS BP 30022

33190 LA RÉOLE

Tél : 06 81 60 00 07

Email : zrzarchitecture@gmail.com


HVAP
Saint Philbert de Grandlieu


Nature :
Construction

Date de livraison :
2009

Type de construction :
Logement individuel

Ville/Département :
Saint Philbert de Grandlieu , LOIRE ATLANTIQUE


À l’origine du projet, des choix ambitieux : un bardage à claires voies en robinier, une VMC double flux, un chauffage basse température par le sol (utilisé environ un mois par an), une gestion éco-responsable du pluvial et une option « tout bois », les parements et cloisonnements intérieurs étant en OSB calepiné. Ce pour un coût total de 1200€ TTC du m² habitable. Cette expérimentation a été rendue possible du fait que le Maître d’Ouvrage est un proche et un investisseur responsable. Aussi chaque choix a été une mise en responsabilité partagée. Le résultat de ce projet, par ailleurs de conception passive, est un édifice de 180 m² habitable plus garage et annexes qui se contente de 200 € par an de chauffage. Ce choix nous a aussi permis de mettre la main à la pâte aux côtés des exécutants, de comprendre en quoi c’était instructif dans nos démarches de projet, et d’introduire cette composante dans les choix pédagogiques de l’ENSAP Bordeaux au travers de l’École d’Été du Baïkal de Restauration et de Protection du Patrimoine cogérée avec l’Association Nationale Ouvrière des Compagnons du Devoir et l’université ISTU d’Irkoutsk.





suggérer un décideur