bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

CYRILLE BONNET

CYRILLE BONNET

Architecte

Pourquoi le bois ?

J’ai choisi le bois pour des raisons environnementales (matériau renouvelable), mais également pour son « vieillissement » naturel qui permet d’envisager l’architecture comme éminemment vivante et non limitée à une apparence figée qui serait à maintenir.

Cyrille Bonnet Architecte Urbaniste

18, avenue Jean MONNET

12000 RODEZ

Tél : 05 65 73 12 76

Email : cyrille.bonnet@hotmail.com


Maison d?habitation et deux cabinets de médecins
Passy


Nature :
Construction

Date de livraison :
2012

Type de construction :
Logement individuel

Ville/Département :
Passy, Haute-Savoie


La Maîtrise d'Ouvrage est assurée par un couple de pharmaciens qui souhaitait installer des cabinets de médecins à proximité de leur officine en utilisant l'arrière de son terrain. Ils souhaitaient à partir de là parvenir à des performances énergétiques poussées sans forcément aller jusqu'à la labellisation.

Le bâtiment est situé dans la vallée de l'Arve à Chedde (Passy). Il s'implante en quinconce par rapport aux constructions environnantes de façon à éviter les masques.

Le choix d'un bâtiment à R+2 permet à la fois d'obtenir un volume compact optimisé et d'ouvrir des vues sur les hauteurs environnantes.

Au-delà de l'enveloppe isolée d'un bâtiment passif, la volonté a été de créer des espaces de transition avec l'extérieur : entrée RDC et véranda, terrasse au 1er étage, solarium au 2ème étage. L'angle sud, bien orienté mais donnant sur le parking des cabinets et de la pharmacie, est habillé de lames de bois qui filtrent la lumière et préservent l'intimité. Le vocabulaire architectural général réinterprète le langage vernaculaire des granges avec un socle en dur au rez-de-chaussée (ITE enduite) abritant les cabinets de médecins et une partie supérieure bardée (lames de mélèze ajourées laissées naturelles) correspondant à l'habitation.

Il se crée ainsi un contrepoint entre les 2 matériaux qui équilibre et contraste la perception que l'on a du bâtiment. Cette partie supérieure possède une ossature bois isolée de 28 cm d'épaisseur (le complexe isolant complet représente 44 cm avec un panneau en fibre de bois de 6 cm côté extérieur). La toiture est plate et végétalisée avec 2 panneaux solaires pour production d'eau chaude sanitaire.

Les menuiseries sont en bois à triple vitrage (Ewitherm). Les baies principales sont munies de volets coulissants. Le projet est doté d'une ventilation double flux et d'un puits canadien hydraulique. L'isolation des parois est en fibre de bois insufflée. Le premier étage est consacré aux espaces de vie, tandis que le 2ème est doté de 3 chambres, 2 salles de douche (plancher pont de bateau en teck) et un espace de détente. Le sol au 1er étage est en béton ciré tandis qu'il est en mélèze 3 plis au 2ème.
Approche environnementale : L'objectif d'une consommation de chauffage extrêmement faible est atteint avec une performance similaire à une maisons passive.

Néanmoins, les équipements électriques d'appoint pour la ventilation double flux et le chauffe-eau solaire mènent à une consommation en énergie primaire trop importante pour une labellisation de type Maison Passive ou Minergie P.


Points forts :
Performance thermique et architecture contemporaine
Contrepoint avec le socle en béton - Valorisation réciproque des matériaux
Variété des usages du bois de façon générale et pour l'apparence extérieure en particulier





suggérer un décideur