bois.com

Choisir, valoriser et mettre en œuvre le bois
dans la construction publique et privée

Club OUI AU BOIS

Rejoignez le réseau des décideurs qui ont fait le choix du bois

BIJAN AZMAYESH

BIJAN AZMAYESH

Architecte

Pourquoi le bois ?

J'ai choisi le bois parce que c'est un matériau peu transformé, écologique, renouvelable et qui a un faible impact environnemental.

Atelier OSTRAKA

42 rue Joseph Faraud

84440 ROBION

Email : atelier@ostraka.fr


La maison Gargan - Maison des métiers du patrimoine
Gargas


Nature :
Construction

Date de livraison :
2010

Type de construction :
Bâtiment public

Ville/Département :
Gargas, Vaucluse


Notice architecturale :

Bâtiment avec une expression contemporaine construit en mitoyen d'une maisonnette rurale XIXe siècle, elle même accolée à une maison de maître du début XXe siècle. Il s'agit de décliner l'évolution des matériaux et des performances énergétiques de ces trois types d'édifices.

Façade principale grandement vitrée pour les apports solaires hivernaux doublée d'un module de mur capteur en brique de terre compressée (mur Trombe). L'orientation sud-ouest a incité la réalisation d'une protection coulissante déportée de la façade. Ce déport créant un espace tampon et de circulation animant la façade.

Descriptif technique :
- Utilisation de matériaux provenant de filières locales.
- Isolation des planchers bas et haut avec laine de chanvre produite par un collectif d'agriculteurs du bassin d'Apt.
- Dalles de sol, en pierre de Banon.
- Bardage en cèdre du Luberon, forêt de Ménerbes.
- Mur capteur avec briques de terre compressée de l'association le Village à Cavaillon.
- Bâtiment ERP (5ème catégorie de type R), les règles de sécurité se sont imposées d'elles mêmes. Confinement de l'isolant et ses coupe-feu. Plaques de Fermcall à l'intérieur.
- Attention particulière aux passages des gaines et éventuelles traversées de façades.
- Utilisation de chanvre de production locale.
- Utilisation de bois classe 3 non traité.

Approche environnementale :

Mise en avant du gain de l'énergie grise dans une construction en bois avec appel aux matériaux et savoir-faire locaux.

Il s'agissait de construire un bâtiment écologique démonstratif. L'utilisation du bois en partie provenant des forêts voisines permet d'ouvrir les champs du possible dans des territoires davantage orientés sur le patrimoine en pierre.

Le mode constructif a permis la mise en oeuvre et la valorisation du chanvre local comme isolant des planchers haut et bas. Cette isolation a été posée dans le cadre d'un chantier d'insertion, mission principale du maître d'ouvrage.

Le choix des matériaux locaux permet d'ouvrir les champs du possible dans le choix des savoir-faire et des matériaux de proximité.

Avancées de toiture en casquette pleine ou en lame brise soleil sur de larges baies vitrées.

Présence d'une peau coulissante de panneaux verticaux brise-soleil, déportée de la façade vitrée. Opacité maximale en été et ouverture totale au fort de l'hiver. Ceci complété par la présence d'un grand platane portant ombre sur le bâtiment l'été. Présence de dalles en pierre pour augmenter l'inertie.

Présence d'un mur trombe qui permet de pré-chauffer l'air qui rentre.

Menuiseries et vitrages performants.

La présence de la laine de chanvre et la fibre de bois dans les murs et planchers améliore le confort intérieur des nuisances extérieures.

Il a été demandé au charpentier de se procurer du DOUGLAS français et si possible local pour la structure.

Le bois de parement provient de la forêt voisine de Ménerbes, soit 1/5 du volume de bois sur ce projet.





suggérer un décideur